Tendance déco : les cartes murales 3D DeMurin

Incontournable de la décoration d’intérieur, la carte murale se décline dans tous les formats : mini ou maxi, à colorier… Le jeune studio français DeMurin, créé en 2019, propose sa propre interprétation de la carte murale avec un nouveau concept en 3D et entièrement personnalisable qui marie design et haute technologie. Le détail en plus qui donne du peps à la décoration !

Les cartes murales en 3D DeMurin

Le studio DeMurin renouvelle le concept de la carte murale en lui apportant une troisième dimension. Celle-ci est rendue possible par une technique innovante : la superposition de plusieurs couches de papier et de plexiglass, coupées au laser, qui crée un effet de profondeur.

Les cartes DeMurin combinent ainsi des couches de papier blanc pour le fond de carte, de papier de couleur pour les mers et les rivières, de plexiglass pour les sols et les rues, un passe-partout où est découpé le nom de la ville, et enfin un cadre en bois.

Les internautes souhaitant créer une carte personnalisée peuvent se rendre dans le « Studio » DeMurin. On peut y choisir une ville ou un village, zoomer sur un quartier ou une rue précise, et sélectionner la couleur des rues, des sols, et du cadre en bois.

D’autres éléments sont personnalisables, comme le titre de la carte et ses dimensions : 30 sur 35 centimètres, 38,5 sur 40 centimètres, 60 sur 70 centimètres et enfin 77 sur 90 centimètres. Tout au long du projet, le studio DeMurin accompagne ses clients et répond à toutes leurs questions.

Outre ses cartes personnalisables, DeMurin propose une gamme de cartes « toutes faites », qui pour l’instant mettent à l’honneur les stations balnéaires Biarritz, Deauville et Hossegor, la ville de New York, et Lyon, Toulouse, Paris et Marseille. Mais beaucoup d’autres sont à venir.

L’alliance du savoir-faire et des nouvelles technologies

Les cartes DeMurin sont fabriquées grâce à des machines laser haut de gamme, qui ont une précision de 8 microns. Dans l’atelier, les techniciens transforment les rues des villes, telles qu’elles sont représentées sur Google Maps, en tracé que le laser découpe.

Le laser tranche dans le plexiglas ou le papier pour révéler des rues, des ponts, des fleuves et le littoral. Selon la ville, ce procédé peut prendre jusqu’à quatre heures. Toute la production est effectuée dans des ateliers en France. Le cadre et les matériaux proviennent également de fournisseurs français, pour assurer la meilleure qualité possible.