Quand faut-il changer de matelas ?

Le choix et l’entretien d’un matelas devraient s’inscrire dans la priorité de tous. En effet, la qualité du sommeil en dépend. D’ailleurs, le manque de sommeil peut entraîner des conséquences graves sur la santé, tel que le surpoids, les maladies cardiovasculaires ou les problèmes digestifs.

C’est aussi pour cela qu’il faut changer de matelas lorsque son état se détériore. Mais quand exactement, faut-il changer de matelas et peut-on se fier aux avis des consommateurs comme les avis Emma Matelas ?

Changer de matelas pour cause de détérioration

On dit que la durée de vie d’un matelas est de 7 à 10 ans. Ce n’est qu’une indication, mais on devrait changer de matelas lorsqu’on en ressent le besoin. Le premier signal d’alarme qui devrait vous faire décider est quand votre matelas devient inconfortable. Sans être expert en literie, vous ne vous sentirez tout simplement pas à l’aise allongé sur votre lit. La surface de celui-ci pourrait présenter des irrégularités et certaines parties sont plus dures tandis que d’autres plus molles.

Vous pouvez aussi sentir le ressort comme en contact direct avec votre peau. Vous pouvez aussi voir clairement que la matière perd de sa densité. Ces déformations physiques peuvent arriver très tôt, en moins de 7 ans, si votre matelas n’est pas de très bonne qualité. Elles peuvent aussi survenir beaucoup plus tard, au-delà des 10 ans, si vous avez investi sur un matelas de très bonne consistance.

En tous cas, d’après un avis Emma Matelas, le type de matelas composé de mousse froide garde sa forme d’origine, même après plusieurs années d’utilisation.

Changer de matelas pour des raisons d’hygiène

Actuellement, les fabricants ne lésinent pas sur les moyens afin de produire des matelas qui ne s’usent pas facilement. Certains garantissent même une durée de vie de 20 ans à leurs matelas, tandis que sur un avis Emma Matelas, on apprend que leur garanti est de 10 ans. Garder un matelas au-delà de 10 ans serait possible si nous ne transpirions pas et si nos cellules ne se renouvellent pas en dormant.

En effet, chaque nuit, notre matelas absorbe une partie de notre transpiration ainsi que les éléments microscopiques qui se détachent de notre peau, de nos ongles et de nos cheveux.

Ainsi, au bout de quelques années, même un matelas très bien entretenu et régulièrement rafraîchi devient beaucoup moins hygiénique. Si on ajoute à cela les bactéries et les champignons qui risquent de s’y proliférer, on a vite envie de changer de matelas.

Changer de matelas pour éviter les allergies

Les matelas et les oreillers sont, en outre, les endroits les plus appréciés des acariens, ces petites bêtes responsables de tant d’allergies. Les poussières s’accumulant au fil des années font des matelas, des terrains parfaits pour leur développement. Un résultat de recherche a démontré qu’après deux ans d’utilisation, jusqu’à 10 % du poids d’un oreiller en plume sont constitués d’acariens morts.

Après quelques années, donc, un matelas pourrait contenir 100 000 à 10 millions de ces petites bêtes. Étant en connaissance de cause, vous ne voudrez sûrement plus garder votre vieux matelas qui ne vous procure plus du bon sommeil réparateur.